Université de Nîmes

Une université à vocation professionnelle

 

Entre garrigue et Méditerranée, dans l’ancienne ville romaine de Nîmes en lice pour figurer au patrimoine mondial de l’UNESCO, UNÎMES est une université à l’identité forte et à taille humaine.

Elle s’organise en 3 départements (Droit, Économie et Gestion ; Psychologie, Lettres, Langues et Histoire ; Sciences et Arts) avec, pour ligne directrice, la professionnalisation. Trait d’union entre les études et l’emploi, entre la recherche et l’entreprise, elle allie le savoir aux compétences.

 

Un atout : la proximité

 

L’objectif de l’Université de Nîmes est de permettre à chacun d’accéder à l’enseignement supérieur afin de réussir son insertion professionnelle. Sa taille humaine permet une réelle personnalisation des cursus.

Misant aussi sur la qualité de vie et l’épanouissement personnel de ses étudiants, elle développe des initiatives durables et citoyennes telles que le jardin partagé intergénérationnel implanté sur son site historique de Vauban.

 

Une priorité : l’emploi

 

Formations appliquées, formations opérationnelles… Ce qui distingue UNÎMES, ce sont ses liens étroits avec le monde socio-économique régional et son ancrage dans la réalité de son territoire.

Pour mettre les formations en adéquation avec les attentes des entreprises, des professionnels en activité sont régulièrement invités et des stages sont prévus dans toutes les filières.

La formation en alternance ou en contrat d’apprentissage est favorisée.

À l’adresse des salariés, UNÎMES propose aussi de la formation continue et des VAE (validation des acquis de l’expérience).



Des axes de recherche innovants et ambitieux

 

Toutes les formations d’UNÎMES ont un point commun : elles sont originales et anticipent les grandes mutations sociétales. En particulier, trois axes de recherche font d’UNÎMES un acteur majeur dans son domaine :

L’étude des risques chroniques et émergents (CHROME) répond à une triple problématique environnementale, sociétale et industrielle.

La thématique de l’innovation sociale par le design (PROJEKT) dépasse le cadre du design industriel producteur d’objets pour interroger la place des objets dans la société.

L’étude des impacts du vieillissement (I2ML et Living Lab) questionne l’organisation sociale face à la dépendance et invente des technologies pour le « bien-vieillir ». Des notions cruciales dans une région qui comptera 25 % de seniors en 2030.

Chiffres clés

  • plus de 4 000 étudiants
  • 86 % de réussite aux diplômes
  • 86 % de diplômés de master en emploi
  • 100 % des formations font intervenir des professionnels
  • 4 à 6 mois de stage dès la L1
  • 910 stages annuels

 

L'Université en vidéo